FANDOM


Wikia Shari'fal paysage bandeau


Le Shari'fal (dont le nom est à mi-chemin entre le haut-elfique et le darnassien, sorte de marque au fer rouge sur la peau des habitants qui se réclament ainsi "tombés des étoiles", en référence aux Kaldorei, cousins qui seraient les "enfants" de ces même étoiles) est une île qui connut très tôt une immigration de Bien-Nésqui, affamés et dans un piètre état après un long voyage, auraient partagés le destin des autres Quel'dorei, ne vivant pas réellement à l'écart mais s'installant sur la fameuse île au nord-ouest de l'actuel Quel'Danas, assez à l'écart cependant pour que les Trolls ne puissent prétendre connaitre l'endroit.

Cette existence reculée a eu comme conséquence la naissance d'un dialogue particulier, aujourd'hui très rarement entendu vue qu'il s'agit d'une langue morte, employée par quelques historiens curieux ou par de vieilles familles ayant vu leurs berceaux sur ces terres. Autre conséquence, un nombre croissant d'histoires à propos de l'endroit, repaire de dragons, de créatures humanoïdes trop étranges pour être vraies, l'île a longtemps été considérée comme une curiosité et plus encore après qu'elle ait été en très grande partie abandonnée à cause de terres devenues en grande partie infertiles, les hivers trop rigoureux ainsi qu'une flore et une faune quasi-endémique. Il est vrai que les Quel'dorei ne furent pas longtemps seuls et l'une des histoires les plus célèbres à ce propos est celle de l'évacuation totale de Shari'fal en proie aux flammes et à la panique, Evénement qui permit aux bons elfes de Lune d'Argent de se rendre compte que dans les histoires que l'on leur racontait enfants, certaines choses étaient vraies.

Le désert d'U'phol

Sur l'île de Shari'fal se trouve forcément un endroit résistant aux lois des saisons et cet endroit est le désert d'U'phol. Le nom signifie presque littéralement "suffocation" et il y est extrêmement facile pour la plupart des êtres vivants d'y mourir déshydratés, puis transformés en fines particulières de poussière qui viendront alors s'ajouter au sable terne de la zone.

Le désert se trouve à l'intérieur d'un cratère anormalement profond, certains scientifiques pensent à un volcan qui expliquerait les plaques de verre naturel recouvrant les parois de l'intérieur du canon, crées à partir de sable chauffé à l'extrême qui serait remonté d'une sorte de mer naturelle ou bien, une accumulation de milliers d'années due au vent avant qu'une éruption très brève ne vienne transformer cela en silice pour ensuite laisser le volcan être bouché par le temps. La faible hauteur d'ailleurs des frontières de l'ancien volcan est d'ailleurs une raison de plus de croire qu'il n'était pas "mature" et qu'il s'est éteint avant de pouvoir commencer sa réelle formation, se cachant ainsi correctement dans le paysage et lui donnant un charme quelque peu surnaturel, émettant une colonne de lumière solaire les jours où l'air est sec ou bien créant des aurores boréales les jours où les deux lunes sont pleines. Ainsi, le climat est principalement régulé par cette bizarrerie, un réacteur naturel d'une puissance impressionnante en plein centre de l'île et une source de légendes au sein même des shari'faliens; trésors, cités perdues et sanctuaires draconiques au rendez-vous.

Animaux endémiques de Shari'fal

L'île a pour créatures endémiques majoritairement des reptiles ou des animaux marins, les oiseaux typiques de Shari'fal eux sont généralement petits, adoptant une forme quasi-sphérique et préférant une technique de sprint à travers une végétation dense plutôt que miser leur survie sur de l'endurance sur le long-terme, très peu migrant et l'île n'étant pas spécialement immense (ce n'est pas une île-continent), les longs voyages des joyeux volatiles sont donc rares.

Les oiseaux

  • Le bolat est le parfait exemple de la définition faite plus haut : petits, duveteux et d'une forme d'ovale allongée lui permettant des déplacements extrêmement rapides. Malgré un caractère joueur qui lui donnerait des airs de jouet pour enfants quelque fois, son côté plus protecteur le pousse quelque fois à attaquer avec son long bec dont une glande, située à l'intérieur du palais, produit un produit extrêmement irritant. Incapable de tuer un Quel'dorei seul, le fait de voir un nuage est une promesse de douleurs et de démangeaisons pendant des jours. Les locaux ont ainsi l'habitude de se gratter un endroit du corps lorsqu'ils croisent l'une de ses bêtes, pour montrer qu'il a déjà été "piqué" et bien que le bolat est extrêmement intelligent, il se laisse volontairement berné et peut devenir le meilleur ami d'une personne. L'animal de compagnie préféré des prolétaires!
  •  Le myach ne sait pas voler et est connu pour son air de noble crétin au chant à la fois amusant et pathétique au possible, surtout que la période des amours est en plein hiver et que ces sales bêtes chantent principalement le matin pour attirer les femelles. Pingouin à l'air toujours niais, il s'approche volontiers de toute personne dans son champ de vision pour "faire connaissance" ou plus simplement, par curiosité. Au niveau de l'apparence, cet animal fidèle à un groupement pouvant noircir les plages de l'île est d'une couleur légèrement bleutée, portant fièrement un col blanc qui est souvent nettoyé ou décoré de bouts de coquillage, un processus de sélection naturelle pour les dames qui espèrent ainsi choisir le plus malin des idiots pour procréer.
  • L'alcid est également un pingouin avec une légère fourrure noire extrêmement grasse, voire collante si l'animal est en bonne santé et des petits yeux rouges. D'une trentaine de centimètres et amusant les enfants en se roulant au sol pour se déplacer ou en glissant sur son ventre sur à peu près toutes les surfaces existantes à Azeroth, ils sont capables de se propulser à l'aide de leurs ailes et de "ricocher" à la surface de l'eau bien plus rapidement qu'un autre qui s'essaierait à la natation plus classique.
  • Whebely la Blanche, nom donné à une chouette nocturne qui est le plus grand oiseau de l'île, presque deux fois la taille du Whebely bleu qui est très semblable mais à l'apparence plus sage et plus rond (on ne change pas une recette qui marche). Etrangement, bien que les deux espèces sont incapables de se reproduire entre eux, ils semblent cohabités et là est la meilleure raison pour laquelle le Blanche est devenue l'emblème de l'île.

Les marins

  • Le chien de feu shari'falien est un phoque vivant dans les eaux chaudes et sur la "terre ferme" des plages plus rocheuses de l'île lorsque le temps se fait plus froid car celles-ci sont continuellement chauffées par des pressions souterraines importantes. Le spectacle d'une de ces nobles bêtes s'envolant sur une plaque suite à un surplus de pression est bon présage, l'animal retombe de toute manière à la mer . Certains prétendent que ces créatures peuvent sentir des vibrations infimes dans l'air et qu'en conséquence, les chiens de feu partent volontairement se faire éjecter.
  • Le sannti est une créature que l'on ne souhaite pas croiser malgré qu'une fois cuisinée, celle-ci soit délicieuse. Mais qu'est-ce qu'un sannti? Il s'agit d'un escargot de mer de la taille d'un enfant venant parfois sur la terre ferme pour mourir dans le sable ou bien sous les rayons écrasants. Nul ne sait pourquoi ils ont quittés leur abîme pour venir ainsi se fixer à d'autres animaux de passage pour les nettoyer (parfois jusqu'au sang, d'où le surnom d'escargot-vampire). Pour son apparence, la bête est large et plate, presque translucide et possédant des ventouses lumineuses, ce qui donne parfois d'étranges scènes la nuit tombée lorsque les sanntis tentent d'attaquer un troupeau de chiens de feu qui les éclatent pour s'en nourrir par la suite.

Les reptiles

  • Le vold peut vivre plus d'un siècle et possède cet étrange bec qui rappelle vaguement celui de la sage chouette. Vue comme l'animal représentant les vérités cachées et que l'on ne veut entendre, il est relativement petit (une quarantaine de centimètres pour seulement quelques kilogrammes) et se caractérise particulièrement par une queue dorsale extrêmement longue, un peu plus d'une fois la taille de son corps, ainsi que des taches d'un rouge vif sur le corps effrayant ses prédateurs après une subtile danse de la cible qui est omnivore mais bien armé; jets d'acide et glandes à venin dans les griffes.  Cependant, il s'agit d'un excellent compagnon même s'il n'est pas affectueux particulièrement avec sa crête d'épines elle-aussi particulièrement toxique.
  • Le daléchanina est un herbivore quadrupède qui peut également se déplacer sur ses deux pattes antérieures malgré son corps semblable à celui d'un serpent. D'une couleur verte émeraude, il est aisé de les apercevoir traverser des meutes d'autres animaux ou se faire écraser par accident, survivant grâce à un squelette que l'on pourrait considérer comme élastique. Un daléchanina, c'est un mètre de pur gentillesse que les enfants essaient souvent de chevaucher jusqu'à ce qu'ils fassent le mort.
  • Le zerst se distingue par sa taille d'une dizaine de centimètres en moyenne et son statut de bipède insectivore très féroce, même envers les grosses créatures. Véritables fourmis pour ce qui est de l'organisation, c'est le reptile qui mérite cette phrase "un bon zerst est un zerst mort" selon beaucoup mais ils sont recherchés lors des périodes de moiteur pour dévorer les insectes véhiculeurs de maladie.
  • Enfin, le emtoy... Petit, la bête fait déjà un mètre de long pour quarante centimètres de haut mais une fois adulte, celui-ci rivalise avec les diablosaures. Carnivores quadrupèdes, l'emtoy ne cherche pas à se cacher et porte une sorte de crête de plumes claires et une étrange armada de piques, une boule osseuse au bout de la queue et une véritable armure sur laquelle tout cet arsenal se fixe. D'une couleur jaunâtre avec le haut durci par la coque noire, il est peut-être pataud mais reste dangereux. L'espèce est presque éteinte et il ne reste plus qu'une vingtaine d'individus surveillés afin de limiter la menace tout en ne supprimant pas ce chaînon de la chaîne.

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau FANDOM

Wiki au hasard