FANDOM


Les blasons ont souvent servis à une identification efficace et Shari'fal n'était pas passé à côté afin de pouvoir se représenter au sein des cultures étrangères. Se définissant bien souvent comme un peuple jeune, le blason de l'île pouvait être décrit comme relativement simple : une bande potencée et contre-potencée sable sur fond pourpre. Malgré le manque de sophistication, les armoiries de Shari'fal semblaient être pensées pour être facilement reconnaissables et surtout, facilement reproduisibles mais là est la beauté de la héraldique : chaque chose y possédait un sens et par la suite, les familles provenant de là se servaient souvent de ce blason simple et le complexifiaient afin de le rendre "propre" à leurs lignées. Commençons donc par la signification de ce symbole important pour les natifs des différentes cités.

Traduction du blason primordial de Shari'fal Modifier

La couleur pourpre était très importante et bien plus encore avec le temps. Elle était considérée comme le mélange des couleurs habituellement utilisées -sinople, sable, gueule et azur- et semble-t-il qu'au départ, la couleur des armoiries soit un azur qui se soit assombri avec le temps, représentant l'abandon du peuple kaldorei de leurs semblables sur l'île, en plus d'être la teinte des armoiries de la famille Hurleglaive, représentant le Ciel, plus haute chose créée, le séjour éternel des bienheureux. De plus, l'azur symbolisait également la Justice, l'Humilité, la Loyauté, la Félicitée, mais également des Louanges, la Beauté, la Douceur, la Noblesse, la Victoire, la Persévérance, la Richesse, la Vigilance et la Récréation.

Ensuite l'azur devint donc le pourpre où les sens héraldiques changeaient. Les choses dites précédemment devenaient la Foi, la Charité, la Tempérance ainsi que la Grandeur, la Gravité, l'Abondance et la Tranquillité, en préservant les significations de Noblesse et de Richesse. Dans une certaine mesure, le pourpre est un azur ayant vieilli et s'étant assagi, d'où un léger mépris racial envers les elfes de Darnassus ou plutôt, une rancune sauvegardée. Le sens le plus actuel serait l'étude runique omniprésente dans ce peuple, le pourpre représentant également la grâce rendue aux divinités mais également au Monde dans un sens plus large.

Finalement, il semble intéressant de finalement noter que parmi les quatre couleurs de blason, le pourpre serait plus correctement dit "la pourpre", étant une couleur féminine dans la culture de l'île, encore une référence à Freja.

" - Ceux qui portent cette couleur dans leurs armes sont obligés de défendre et secourir les ecclésiastiques et les religieux."

La bande potencée et contre-potencée était représentative des premiers arrivants sur Shari'fal et faisait encore penser à Freja Hurleglaive, presque une référence à son nom. La bande représentait l'écharpe des guerriers et allait du dextre supérieur gauche pour traverser le blason en oblique, avec au total trois potences généralement représentées pour montrer cette fois-ci une prise d'indépendance du peuple shari'fallien, ne voulant pas suivre les Bien-nés qu'ils pourchassaient et ne comptant plus revenir vers les elfes qui les avaient laissés partir dans cette chasse ou plutôt, avaient tentés de les dissuader dans cette course à une extermination préventive.

La couleur sable -noire- qui caractérisait cette bande n'avait pas le sens du deuil des espoirs déçus ou que sais-je encore. Bien entendu, d'une manière métaphorique, la bande et sa couleur sont les responsables du changement de teinte du blason des Hurleglaive et représentaient la Simplicité, la Douleur mais la Sagesse également, la Prudence et l’Honnêteté. Il est également important de noter une évidence : le noir est la contre-couleur du blanc et dans la culture de Shari'fal, les deux semblent devoir s'alterner pour avoir un équilibre, mais le noir relève également cette autre couleur non présente sur les armoiries.

" - Sans ténèbres nous n’aurions pas conscience de la lumière. C’est dans cet esprit que les chevaliers ont porté le sable sur leurs armes et non comme on pourrait le penser pour marquer un deuil."

" - Ceux qui portent le sable dans leurs armes se doivent de secourir les veuves, les orphelins, les ecclésiastiques et les gens de lettres qui sont opprimés."

Armoiries des Selmh'wiät Modifier

(Pour plus d'informations sur les Selmh'wiät, voire "Sin'vida")

Esftrah Selmh'wiät Modifier

Locura possédait, comme ses deux autres frères, des armoiries particulières afin de noter une identité et un legs pour les générations avenirs. Son blason préservait la bande potencée et contre potencée sable de Shari'fal mais en vue de son départ de l'île, il s'agissait peut-être d'une des couleurs les moins changés de l'histoire et à la fois toujours en activité, l'elfe ayant vécu extrêmement longtemps pour quelqu'un de sa race.

Ses armoiries étaient donc "taillées" -c'est à dire séparé en deux de manière oblique depuis du dextre droit) afin de ne pas gêner la lecture et rendre ses couleurs plus simples à lire pour les non-initiés. Des deux couleurs des partitions, aucune ne reprenait la pourpre mais l'elfe semblait avoir préféré des teintes plus en lien avec sa propre personne. Naturellement, étant un Selmh'wiät, connu pour la pâleur de leur peau, la teinte blanche s'y retrouve naturellement sur la partie inférieure du blason.

Dit d'argent, cette teinte est une teinte décrite également comme une teinte métallique dont une valeurs rappelait celle du sable, pourtant son contraire : la Honnêteté. Un autre sens de cette couleur était naturellement celui de la Pureté, chose curieuse en connaissant le personnage mais étant davantage liée au fait que l'elfe semblait imperméable à la magie. Le blanc reprenait aussi un sens de l'azur, étant synonyme d'Humilité. Et malgré les croyances de son peuple, Locura utilisait également le blanc pour symboliser l'équilibre, une notion chère au premier fils de Segador.

La seconde couleur, qui venait alors compléter l'argent, était le gueules, ou rouge si vous préférez. Ici, le sens premier en héraldique était assez simple : le gueules signifiait une certaine agressivité non explicitée, signifiant l'animal dévorant un personnage ou bien une autre figure qui aurait pu être mis sur le blason. S'opposant au sable dans un de ses sens, représentant l'Armée alors que le sable représentait le Clergé, l'on pouvait y voir un rappel de l'argent et de la résistance magique de l'elfe. Couleur du feu, couleur de la régénération et de la résurrection, il est plus encore, comme pour rassurer ceux pensant à un "choix de camps" de la part de Locura, un symbole du combat entre les Ténèbres et la Lumière. Prouvant encore une fois l'importance de la notion d'équilibre chez l'homme.

Couleur la plus "mâle" des quatre, le gueules signifiait bien des choses, représentant bien l'elfe et même lors de sa période en tant que Paladin où il était reconnu pour être quelqu'un de terrifiant. Voici donc ses vertus et ses vices : la Justice, la Charité et l'Amour ardent envers les divinités et son prochain, ainsi que la Vaillance, la Fureur, la Noblesse, la Hardiesse et la Magnanimité mais en contre partie, on peut y rajouter : la Cruauté, la Colère, le Meurtre, et le Carnage. Cette fois, un rappel à un "conseil" de son père qui lui disait de ne pas hurler, de ne pas perdre le contrôle de ce qu'il avait en lui -ceci étant figuré, l'elfe ne cachant pas un être improbable en lui-

" - Ceux qui portent cette couleur dans leurs armes sont obligés de secourir ceux que l’on voudrait oppresser par injustice."

Comme meuble, il ne fallait pas oublier l'animal représenté ironiquement sur le blason de Locura : une fourmi. Le sens de celle-ci? La fourmie occupait une place très humble dans diverses traditions d'Azeroth mais était un symbole du serviteur appliqué et infatigable, discrète mais toujours là. Increvable, comme le diront certains.

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.