FANDOM


La famille impériale, dirigeant les autres seigneurs de Shari'fal, était trop souvent résumé à son "chef", l'Empereur Alger Oeil-d'ambre, neveu du précédent empereur, Mardan, étant monté sur le trône en -3806 à la fin de la Vultha, dit l'Âge de la Naissance dans la chronologie de l'île. Ce fait montre que le titre d'empereur de Shari'fal était donc un titre héréditaire, et souvent considéré comme le symbole d'une monarchie de droit divin même si la chose n'est pas vraie : l'empereur étant un seigneur temporel alors que l’Église d'Amadia était quant à elle davantage un "seigneur" spirituel.

Après venait peut-être un héritage de la société kaldorei, même si ce serait fortement résumer celle-ci : la société shari'falienne était une société matriarcale et donc, en toute logique, s'il y avait un couple au sommet, la femme serait mise en avant, considéré comme un élément pour choisir le monarque après l'évidence : le droit du sang, raison pour laquelle Alger était mis en avant. Bien entendu, les politiciens résidèrent aussi de le couronner pour son courage, mettant fin à la guerre civile qui fut pour lui la première vue de la société qu'il gouverne à présent. Vous l'aurez compris, l'empereur ici nommé était davantage un régent, deux petites jumelles nommées Azalaïs et Efa attendant d'être en âge, d'avoir fait leurs preuves en tant qu'adultes, étant les réelles impératrices de Shari'fal mais appelées par leur peuple "princesse" de la même manière de certaines femmes refusant d'être nommées "dames".

Pourquoi si jeunes? Modifier

Mardan était un empereur dégénéré et il savait une chose : une fille lui apporterait bien des malheurs. Ainsi, malgré de nombreuses concubines, ce dernier dévorait systématiquement les enfants du sexe féminin, pensant ainsi se procurer du "pouvoir divin" qu'elles possédaient et ainsi, légitimer sa force. S'il tuait aussi ses enfants mâles, c'est que certains se rebellaient et si Mardan n'était pas immortel, on pouvait y voir certainement la fin de cette dynastie avant que son frère n'arrive avec son propre fils (Alger) qui prit le pouvoir, après la mort de son père dans le conflit et l'exil de l'empereur fou. Le précédent souverain étant fou, et les shari'faliens considérant cela comme un trait de caractère pouvant être transmis à sa descendance, ils commencèrent à brûler les concubines et les autres fidèles de Mardan.

Cependant, peu en accord avec le choix de la population, Alger préservait les dernières concubines avec l'aide des Selhm'wiät dont la famille se chargeait elle-même de donner naissance aux enfants en gestation dans ces ventres. Après un suivi important de la part des Préfets de Chim'daea, les enfants grandissaient et avaient eu même des enfants jusqu'à enfin, le miracle : des filles! Et oui, de son côté, Alger qui était au courant de sa condition de monarque, encore jeune à son arrivée mais vieillissant également, scellant en même temps la dynastie à nouveau aux yeux du peuple qui commençaient à s'insurger en voyant le passif de leur empereur. Grisonnant, c'est ainsi que l'empereur Alger acceptait l'arrivée des deux petites filles, ayant grandies avec les Selhm'wiät en secret à cause de la crainte que des serviteurs de Mardan ne reviennent au pire des moments, et pour les présenter non pas en tant que nouveaux nés fragiles mais bel et bien en tant qu'impératrices, à l'âge de six ans, auprès de leur cousin.

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau FANDOM

Wiki au hasard