FANDOM


L'Anti

Bien que la traduction littérale d'Aaeyweayn est l'Oblitérateur, son nom populaire ne change pas grand chose au fait. Avec l'immense zone couverte par l'Anti, il s'agit du tourbillon le plus important de Shari'fal, les courants lui donnant naissance venant du nord et de l'est en même temps pour créer ce gouffre à bateaux au sud-est à une distance qui devrait protéger le port de l'Enclave sans empêcher cependant de nombreux drames.

Légende sur l'origine

L'Oblitérateur est connu pour sa puissance mais le fait qu'un groupement d'îles (les Terres d'Exil) semblant limiter ce monstre des mers existe a créé quelques interrogations au fil des siècles. Le conte le plus souvent raconté est celui d'une civilisation ancienne, d'une immense citée maintenant perdue à jamais, aurait abusée de magie et aurait provoqué l'effondrement des terrains qui les supportaient depuis trop longtemps en voulant toujours creuser plus loin afin de trouver un minerai précieux des restes d'une créature antique qui n'aurait en réalité que muer pour s'enfoncer profondément sous la terre, le temps de se reposer et que cette avidité aurait réveillée.

Il s'agit donc d'un monde oublié à la technologie improbable ayant trop voulu et ayant payé pour ce besoin d'une matière dont l'extraction avait mis tout le monde en danger en leur offrant trop de pouvoirs, en les rendant menaçants et arrogants jusqu'à ce qu'ils soient remis en place par une menace plus horrible encore, le Gulan.

Cette légende est bien sûr prise très au sérieux par les gens de Taeda'reh qui y voient soit une réalité horrible d'une divinité prête à punir l'excès ou bien, pour les plus calmes, une métaphore sur l'envie et ses conséquences.